Le Jardin en Lasagne « Lasagna bed »

Le « lasagna bed » permet d’occuper un espace où la qualité de la terre serait mauvaise. Dans ce cas, la terre sera améliorée par l’important apport de matières organiques résultant de la décomposition des déchets verts accumulés pour former la lasagne. le jardin en lasagne peut aussi être installé dans une cour, sur une terrasse ou  sur le toit !

Il n’est pas nécessaire de désherber la parcelle auparavant. Quand les herbes sont très hautes, fauchez-les et laissez les sur le sol en veillant à les aplanir le plus possible et à les répartir sur toute la surface. Il faut ensuite les recouvrir avec une couche de feuilles de carton non vernis. Recouvrez toute la surface que vous souhaitez transformer en « lasagna bed ».

 

Recyclez vos déchets verts

L’étape suivante consiste à recueillir et à accumuler en alternance une bonne épaisseur de déchets verts, riche en azote ( tonte de pelouse, mauvaise herbes…) avec de la matière brune, riche en carbone ( papier, carton, paille…) . Il en faut au moins 20 centimètres de chaque, donc des quantités de déchets relativement importantes. Veillez à détremper la matière verte et la matière brune avant de l’étaler sur la lasagne.

voici quelques exemples de ce que vous pouvez apporter :

Matière verte:
- des mauvaises herbes.
- des déchets de légumes (sauf les oignons qui se décomposent trop difficilement du fait de l’action bactéricide des pelures).
- déchets de fruits (sauf les agrumes).
- des tontes de gazon.
-  Les orties et les feuilles de consoude sont excellentes aussi.

Matière brune
- du foin frais et séché.
- du carton ou du papier.
- de la paille .
- des branchages.
- des feuilles mortes.

Recouvrez la totalité de votre « lasagna bed » avec du terreau.

Dans un lasagna bed, on plante, on ne sème pas

Aussi surprenant que cela puisse paraître pour un jardinier traditionnel, la plantation du lasagna bed se fait dès sa création. C’est d’ailleurs ce qui est fantastique avec cette méthode qui permet d’obtenir un résultat presque immédiat.

Après avoir dépoté votre plant, creusez un trou dans la lasagne et disposez la plante au fond (la motte sera souvent au contact des herbes et autres déchets verts disposés en lit). Rebouchez de part et d’autre avec du compost ou du terreau en formant une petite cuvette autour du plant.

Dernière étape : l’arrosage

Cette dernière opération est cruciale et ne doit pas être négligée.

Il faut détremper le compost autour de chaque jeune plante. Pour cela il est souvent nécessaire de passer deux ou trois fois. Vérifiez à chaque fois l’état d’humidité du compot. S’il est sec en profondeur, il faut encore apporter de l’eau. Si vous arrosez régulièrement, les plantes vont reprendre très vite et se développer.

Au fil des semaines, la lasagne va se tasser et perdre du volume au fur et à mesure que les déchets verts qui la constituent se décomposent. Le sol en dessous lui s’est amélioré du fait du travail des vers de terre et des micro-organismes, qui ont assimilé les matières organiques des déchets et les ont petit à petit incorporées à la terre initiale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>